Projet terminé

Voix et leadership des femmes en Haïti (VLF - Haïti)

Haïti
Droits des femmes et des filles
Date

novembre 2018 - décembre 2023

Contribution financière

8 124 371$ CAD

Affaires mondiales Canada

Impact pour

160 000 personnes

incluant 130 000 femmes

L’objectif du projet VLF - Haïti (ou « Pou Fanm Pi Djanm » en créole) est de renforcer les capacités et les activités des organisations, des réseaux et des mouvements de femmes en Haïti. Il prend place dans 8 des 10 départements du pays: Ouest, Sud-Est, Sud, Grand’Anse, Artibonite, Centre, Nord, Nord-Est.

Avec la collaboration du ministère à la Condition féminine et aux Droits des femmes (MCFDF) et nos 30 organisations partenaires locales, nous mettons en œuvre diverses activités afin de permettre aux femmes et aux filles de mieux exercer leurs droits et de faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes. Le projet accompagne 6 réseaux nationaux et 24 organisations locales en renforçant leurs capacités organisationnelles et financières.

Objectifs

1 / 3

Renforcer les structures organisationnelles des regroupements de femmes

VLF - Haïti accompagne les organisations de femmes partenaires et les appuie financièrement pour identifier leurs forces et leurs faiblesses, comprendre l’influence de l’environnement externe et développer leur promotion des droits des femmes et des filles. Ces organisations sont amenées à peaufiner leur plan stratégique et à renforcer progressivement leur propre structure.

Produire des données probantes au sujet des droits des femmes en Haïti

Le projet se consacre en partie à la production, l’analyse et la diffusion de données probantes en relation avec les violations des droits des femmes en Haïti. Il appuie les recherches universitaires portant sur des thèmes relatifs au progrès des droits des femmes dans le pays. Les données probantes ainsi produites servent à faire avancer les actions de plaidoyer.

Soutenir le plaidoyer des organisations partenaires

Des milliers de personnes, dont 80 % de femmes, ont bénéficié de formations et d’aide au plaidoyer en faveur des droits des femmes et des filles. Elles sont ainsi mieux préparées à entrer dans un dialogue constructif avec les instances étatiques.

Défendre les droits des femmes et des filles

Des organisations locales plus fortes améliorent l’exercice des droits pour toutes les Haïtiennes

Depuis le tremblement de terre de 2010 en Haïti, les mouvements féministes locaux sont affaiblis, notamment en raison de la disparition de plusieurs de leurs leaders. De plus, au cours des dernières années, le financement des organisations de la société civile a considérablement diminué. Les organisations locales et les réseaux nationaux qui défendent les droits des femmes font maintenant face à des défis financiers et organisationnels majeurs, qui nuisent à leur travail en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes en Haïti.

C’est pourquoi VLF - Haïti a choisi de les aider à renforcer leur structure organisationnelle et à devenir plus autonomes financièrement
. Ainsi, ces organisations pourront offrir des services de meilleure qualité à un plus grand nombre de femmes et engager un dialogue constructif avec les instances étatiques pour améliorer l’environnement juridique et légal qui doit protéger leurs droits.

Des résultats qui comptent

Renforcer la structure et le plaidoyer des organisations de femmes permet aux Haïtiennes un meilleur exercice de leurs droits.

Nos partenaires

Merci à nos partenaires financiers, de consortium et de mise en œuvre sans qui ce projet ne pourrait pas être réalisé.

Passez à l’action

Engagez-vous dès maintenant pour faire la différence !