Projet en cours

Résilience des écosystèmes et leadership des femmes au Sahel (RÉELS)

NigerBurkina FasoMali
Droits des femmes et des fillesAdaptation aux changements climatiques


Date

Avril 2023 à mars 2028

Budget

30 000 000$ CAD

Affaire mondiales Canada (contribution du CECI : 1.5 millions)

Impact pour

1 056 204 femmes

Le projet RÉELs est un projet d’accompagnement des femmes et de leurs communautés face aux changements climatiques. Il touche directement plus de 700 000 femmes et 300 000 hommes au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Conçu et mis en œuvre par le CECI en étroite collaboration avec le Projet communautaire de relèvement de stabilisation au Sahel, il n’aurait pu voir le jour sans ses partenaires. Il s’agit de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), du Centre international de recherche en agroforesterie (ICRAF) et de Women in Law and Development Burkina Faso / Mali / Niger (WILDAF).

Le projet RÉELs a pour but de diminuer la vulnérabilité des femmes face aux changements climatiques par le développement de leur leadership et la pratique de techniques culturales agroforestières plus durables et mieux adaptées. Ces pratiques améliorent la résilience des écosystèmes de la zone soudano-sahélienne du Liptako-Gourma, ce qui contribue à la sécurité alimentaire et à l’égalité des genres dans cette région.

Objectifs

1 / 3

Des plans de développement communautaire inclusifs

À l’issue d’un processus inclusif, chaque communauté crée son plan de développement. Afin qu’ils soient bien adaptés aux changements climatiques, ils doivent intégrer des solutions fondées sur la nature. Ce type de solution apporte autant de bénéfices aux écosystèmes qu’aux femmes et aux autres groupes marginalisés.

Miser sur le leadership des femmes pour une exploitation durable des écosystèmes

Grâce à un pouvoir d’agir accru, les femmes peuvent assurer un leadership plus important au sein de leurs communautés. Leur participation favorise la mise en place de solutions adaptées aux défis climatiques. Ultimement, l’inclusion des femmes dans la gestion des ressources naturelles contribuera à la cohésion sociale, élément essentiel pour la consolidation de la paix dans le contexte fragile de cette région.

Comprendre quelles sont les meilleures stratégies d’adaptation aux changements climatiques

En favorisant davantage l’influence des femmes dans les espaces décisionnels, le projet souhaite voir s’implanter des stratégies durables de conservation de la nature. À l’aide d’études nationales et régionales, le projet RÉELS contribue à la création de connaissances sur ces stratégies. Il documente rigoureusement les approches écosystémiques d’adaptation aux changements climatiques qui font appel à un leadership accru des femmes.

Conservation des écosystèmes

Résilience des femmes face aux effets des changements climatiques

La sécheresse, les inondations et d’autres événements climatiques violents affectent l’ensemble de l’écosystème soudano-sahélien. Les analyses de vulnérabilité réalisées notamment par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) montrent une capacité d’adaptation limitée dans la région. Les changements climatiques affectent durement la zone du Liptako-Gourma, où leurs effets alimentent les conflits locaux.

Les femmes en vivent les conséquences de manière aiguë. La sécheresse et les inondations diminuent les rendements agricoles et forestiers. Leurs terres, plus marginales, sont davantage à risque. Elles doivent aussi se déplacer plus loin qu’avant pour aller chercher du bois. Au fil de l’avancement de ce projet, les communautés locales sont amenées à changer leurs pratiques pour favoriser la restauration et la conservation des sols et des écosystèmes. Une plus grande résilience écosystémique contribue à atténuer les conflits locaux en plus d’assurer une meilleure sécurité alimentaire.

Des résultats qui comptent

L’impact du projet RÉELS se mesure concrètement. Des dizaines d'organisations et des milliers de personnes sont engagées dans ce projet.

Nos partenaires

Merci à nos partenaires financiers et de mise en œuvre sans qui ce projet ne pourrait pas être réalisé.

Passez à l’action

Engagez-vous dès maintenant pour faire la différence !