Projet terminé

Lutte contre les changements climatiques dans le nord d’Haïti (KLIMA)

Haïti
Adaptation aux changements climatiques
Date

octobre 2017 - mars 2021

Contribution financière

1 381 053$ CAD

Gouvernement du Québec / Fonds Vert, à hauteur de 1 000 000$ CAD ; CECI, à hauteur de 370 328$ CAD ; Viridis Terra International (VTI), à hauteur de 10 752$ CAD

Partenaire de consortium

Viridis Terra International (VTI)

Impact pour

490 000 personnes

En Haïti, près de 98 % du territoire a été déboisé, ce qui réduit considérablement la résilience des écosystèmes et accentue les impacts négatifs des changements climatiques sur les populations. Le projet KLIMA (Konbit pou lite kont Chanjman klimatik) soutient les communautés des régions du Nord et du Nord-Est d’Haïti (axe Cap-Haïtien/Fort-Liberté) dans leurs efforts de lutte contre les changements climatiques.

Mené en collaboration avec la société québécoise Viridis Terra International (VTI) et avec la contribution du Programme de coopération volontaire du CECI, le projet KLIMA compte sur de nombreux partenaires locaux : les Jeunes Entrepreneurs Agricoles du Nord (JEAN), l’Organisation des Jeunes en Actions (OJA), et le Campus Henri Christophe de Limonade (CHCL) de l'Université d’État d’Haïti. KLIMA vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre par l’implantation de forêts énergétiques durables et la mise en place d’un système de valorisation des déchets organiques par compostage.

Objectifs

1 / 3

Réduire la pression sur les ressources forestières

En implantant et développant des forêts énergétiques productives, à courte rotation, KLIMA tente de diminuer la pression sur les ressources forestières de la région. Ces forêts, gérées et exploitées de façon durable, améliorent la résilience des écosystèmes sur les terres dégradées d’origine non agricole et fournissent une nouvelle source d’énergie renouvelable carboneutre.

Favoriser la gestion durable et valorisation des déchets organiques

Les déchets organiques représentent les deux tiers de tous les déchets produits dans la région ciblée. KLIMA soutient l'implantation d'un système pilote de gestion et de valorisation des déchets organiques par compostage. Ce projet permet de réduire les émissions de méthane dues aux dépôts de matières résiduelles organiques et de générer une source importante d'engrais vert pour les paysans de la région.

Sensibiliser les communautés à la lutte contre les changements climatiques

Plusieurs activités de sensibilisation et de formation sont menées dans le Nord et le Nord-Est d’Haïti. Pour assurer une réelle prise en charge locale, nous renforçons les capacités de nos partenaires locaux, qui peuvent soutenir les producteurs-trices dans le choix des essences d’arbres, par des ateliers sur les bonnes pratiques et la transformation du bois énergie via les fours écoles de carbonisation éco-énergétique, entre autres.

Forêts durables et compostage

Des emplois verts, une métropole plus saine et la réduction des GES

Plusieurs centaines de milliers de tonnes de bois de charbon sont nécessaires chaque année pour subvenir aux besoins de la population haïtienne du Nord et du Nord-Est. La pression sur la couverture forestière est très forte. La surexploitation des ressources ligneuses et la dégradation continue de l’environnement qui en découle rendent la région très vulnérable à des évènements météorologiques extrêmes.

Le projet KLIMA a mis en place 200 hectares de forêts énergétiques en collaborant principalement avec 180 petit-e-s propriétaires terrien-ne-s. De plus, l’implantation d’un système de compostage a été mis en œuvre. Ces deux initiatives permettent de viser une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 55 288 kilotonne-équivalent CO2. Le compostage mène aussi à la création d’emplois, à l’assainissement de la zone métropolitaine de Cap-Haïtien et propose une alternative aux produits chimiques agricoles importés des États-Unis.

Des résultats qui comptent

Des forêts énergétiques durables et du compostage pour soutenir à la fois les populations locales et l'environnement

2 000

personnes participent directement au projet

200

hectares de forêts énergétiques durables implantées

700

tonnes de compost éco-industriel produit à partir des déchets organiques et vendu annuellement par les jeunes entrepreneur-e-s

55 288

kilotonne-équivalent CO2 d’émissions de GES réduites ou évitées

Nos partenaires

Merci à nos partenaires financiers, de consortium et de mise en œuvre sans qui ce projet ne pourrait pas être réalisé.

Passez à l’action

Engagez-vous dès maintenant pour faire la différence !