Projet terminé

Appui aux femmes et aux hommes vulnérables déplacés à l'intérieur du pays et des communautés d'accueil à travers des interventions d'agriculture, WASH et de protection dans les régions de Tombouctou et Mopti au Mali (Phase 1)

Mali
Adaptation aux changements climatiquesGouvernance inclusive et consolidation de la paix
Date

juin 2021 - juin 2022

Contribution financière

$1 000 000 USD

Bureau for Humanitarian Assistance (BHA, ex-OFDA)

Partenaire de consortium

Association Subhai Gumo (ASG)

Impact pour

37 000 participant-e-s directs

dont plus de 43 % sont des femmes et environ 2 % de la population dans le besoin dans les deux régions. Cela comprend 19 524 personnes déplacées internes.

Déjà gravement touchée par la crise complexe qui sévit dans le nord du pays depuis 2012, la population malienne voit sa situation s'aggraver en 2021 en raison de la hausse de l'insécurité et des conflits, des phénomènes néfastes liés au changement climatique, de la crise sanitaire de Covid-19, de l'insuffisance de la réponse humanitaire et de l’instabilité politique.

L’évaluation des besoins effectuée par le CECI et son partenaire local, l'Association Subhai Gumo (ASG) en décembre 2020 a permis d’identifier plusieurs communes et villages fortement affectés par le conflit (en matière de migration et de sécurité, surtout pour les femmes) et les catastrophes naturelles (sécheresses, inondations, mauvaise campagne agricole, etc.). Les populations de ces communes ont été soutenues dans les domaines de la sécurité alimentaire, de l'agriculture, des moyens de subsistance, de l’eau et de l’assainissement (WASH) et de la protection.

Objectifs

1 / 3

Production agricole améliorée

Améliorer la production agricole des ménages vulnérables pour les communautés déplacées et d'accueil.

Accès à l'eau et à l'hygiène facilité

Améliorer l'accès aux sites d'approvisionnement en eau potable et encourager les bonnes pratiques d'hygiène dans les villages cibles.

Violences basées sur le genre (VBG) réduites

Prévenir les VBG et accroître la sensibilisation dans les communautés ciblées

Un pays aux multiples défis

L'aide humanitaire pour favoriser la résilience des populations

Le plan de réponse humanitaire du Mali 2021 cible 5,8 millions de personnes. En novembre 2020, 7,1 millions de personnes avaient besoin d'une aide humanitaire. Le nombre de personnes déplacées internes (PDI) a augmenté de 8 % depuis juin 2020. En juillet 2020, le nombre de PDI était à son plus haut depuis 2012, avec 287 496 personnes. Mopti, Gao et Tombouctou sont les régions qui ont enregistré le plus grand nombre de déplacés internes à cette période. 567 266 PDI rapatriées et 84 383 rapatriées ont également été recensées, ainsi que 141 676 personnes réfugiées maliennes résidant actuellement dans les pays voisins (Mauritanie, Niger, Burkina Faso).

Des résultats qui comptent

Des avancées dans les trois volets du projet : agriculture, eau assainissement et protection.

Nos partenaires

Merci à nos partenaires financiers, de consortium et de mise en œuvre sans qui ce projet ne pourrait pas être réalisé.

Passez à l’action

Engagez-vous dès maintenant pour faire la différence !