Nouvelle

L'ascension vers l’égalité - L'histoire des emblématiques grimpeuses Cholitas

Bolivie

Récit de changements Bolivie

L'histoire de Julia Quispe Tuncuta raconte la résilience, la détermination et le pouvoir de franchir les obstacles. Originaire de la communauté isolée de Chucura, sur le haut plateau bolivien, Julia découvre l'alpinisme à l'âge de 10 ans, en aidant son père à transporter du matériel pour les touristes qui explorent les sommets des environs de La Paz.


Suivant les pas de son père, Julia devient ensuite porteuse à La Paz, où elle accompagne les groupes de touristes venus gravir les montagnes boliviennes. Fascinée par les émotions vécues par ces alpinistes, la jeune fille nourrit une ambition secrète : gravir elle-même les montagnes. Cependant, l’équipement coûte cher et les femmes restent rares dans cette discipline. Encore plus celles qui, comme Julia, portent le costume traditionnel aymara et sa jupe, la « pollera », qui subissent une forte discrimination.


Traditionnellement cantonnées aux rôles de cuisinières ou de porteuses lors des ascensions, les femmes autochtones ont pourtant développé une grande connaissance des massifs au fil du temps. Julia ne se laisse pas décourager, et parvient à gravir l’Illimani, la deuxième plus haute montagne de Bolivie, vêtue de sa robe traditionnelle. Loin d’être un exploit uniquement personnel, cette ascension symbolise alors l'autonomisation des femmes autochtones du monde entier.

Ce moment décisif a attisé sa passion, qui l'a depuis poussée à conquérir des sommets difficiles à travers l'Argentine, la Bolivie et le Chili, jusqu’à gravir l'Aconcagua, le plus haut sommet d'Amérique du Sud, avec le groupe Women for the Summit, en février 2023.


Le parcours de Julia a ouvert la voie au mouvement des « Cholitas Escaladoras » (« grimpeuses Cholitas »), composé de femmes autochtones aymara gravissant les sommets sud-américains en costume traditionnel. Ce faisant, elles remettent en cause des stéréotypes culturels ancrés dans la société bolivienne, et démontrent que les femmes sont capables de relever tous les défis, et ont autant leur place que les hommes dans ce milieu.


Grâce, entre autres, à l’appui du CECI-Bolivie et du PCV-CECI, qui leur a permis de constituer une association et d’accéder à des partenariats stratégiques, l'influence de Julia et des Cholitas Escaladoras s'étend désormais au-delà de leurs propres efforts. Devenues sources d'espoir et d'inspiration pour d'innombrables autres jeunes femmes qui font face à des barrières sociétales ou à de la discrimination, elles transforment des vies individuelles, mais aussi des communautés entières. Elles ouvrent également la voie à des changements majeurs, tels que l’accès des femmes à l'Association des guides de haute montagne de Bolivie, qui leur permet d’obtenir une reconnaissance officielle de leurs compétences.


Aujourd'hui présidente de l'association Bolivia Cholitas Climbing, Julia continue d'organiser des randonnées pour les touristes, partageant sa passion et encourageant les autres à gravir de nouveaux sommets. Avec le soutien du CECI, les grimpeuses Cholitas peuvent désormais suivre des formations et obtenir des certifications en tant que guides et secouristes de haute montagne, professionnalisant leur activité et leur permettant de faire croître leurs revenus.

1 / 3
Julia Quispe Tuncuta
Julia Quispe Tuncuta
Gabriela Soliz
Volontaire du PCV-CECI en Bolivie

L'histoire de Julia et des Cholitas ne se résume pas à atteindre des sommets ; il s'agit de briser les stéréotypes, de surmonter l'adversité et de tracer la voie de l'émancipation pour les générations à venir. Leur parcours nous rappelle qu'avec de la détermination, un soutien adéquat et une foi inébranlable en ses propres capacités, tout est possible.

Ce témoignage est issu des activités du Programme de coopération volontaire du CECI financé par le Gouvernement du Canada.

Restez informé-e-s

Inscrivez-vous à l’infolettre et soyez les premier-ère-s informé-e-s !