Nouvelle

De grands progrès grâce au projet ACOSME !

Haïti

C’est avec beaucoup de fierté que nous concluons, après 6 ans d’activités, le projet Appui au Continuum de Santé mère-enfant (ACOSME) en Haïti. Réalisé en partenariat avec l’Unité de santé internationale de l’Université de Montréal (USI), il ne fait aucun doute que ce projet a été un réel succès et a amené des changements considérables et durables au niveau de la santé maternelle et infantile dans le Nord d'Haïti. 

Pourquoi ce projet ? 

Haïti fait face à une forte mortalité maternelle et infantile (enfants : 81 décès sur 1 000 naissances vivantes; femmes: 480 décès pour 100 000 naissances vivantes en 2017) et une faible utilisation des services due à plusieurs raisons tels qu’une pauvre qualité des soins et de services, l'éloignement ou la distance, la non disponibilité des médicaments et ressources en matière de santé, le prix des services, etc. Toutes ces conditions font obstacle à une fréquentation optimale des institutions de santé et à une utilisation accrue des services. Depuis 2016, le projet ACOSME vient répondre à plusieurs besoins en appuyant l’État haïtien et la communauté pour améliorer l’offre et la qualité de services de santé.

Objectifs du projet :

  • Amélioration de l’offre et de la qualité des services essentiels;
  • Amélioration de l’utilisation des services de santé ; 
  • Renforcement des capacités des intervenant-e-s en santé ; 
  • Formation et développement des compétences des intervenant-e-s en santé ;
  • ​Mobilisation communautaire.  

Par et pour les femmes

D’emblée les femmes, en tant que premières concernées, ont été jugées incontournables pour participer à la sensibilisation de la communauté à ce propos. En effet, les services supportés par  ce projet devaient refléter les besoins et les droits des mères, des femmes enceintes et des nouveau-nés, tout en améliorant l’utilisation et la compréhension de ceux-ci. 

C’est pourquoi le projet a appuyé la création des Comités de Femmes Utilisatrices des Services de Santé (CFU). Ces comités, formés de femmes, servent dorénavant d’intermédiaire entre les institutions de santé et la population. Ils permettent d’outiller, de sensibiliser, d’informer et de mobiliser les communautés autour des enjeux de santé maternelle et infantile et de promouvoir l’utilisation des services offerts dans les institutions de santé de la région. 

 

 

L’impact d’ACOSME et ses résultats

  • Un demi-million d’habitant-e-s ont été rejoint-e-s par ACOSME. 
  • ​Construction et achat d’équipement de 3 nouveaux centres de santé en plus de fournir de l’accompagnement à 16 institutions quant au renforcement de la disponibilité et de la qualité des soins pour les femmes. 
  • Baisse du taux de mortalité infantile dans la région.
  • Plus grande fréquentation des cliniques prénatales et meilleur accès aux soins.
  • Création de microprojets novateurs (tels que les motos ambulances)
​​Le projet ACOSME est réalisé en partenariat avec le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) d’Haïti, et est mis en œuvre par le consortium constitué de l’USI /UdeM et du CECI. Le projet Appui au continuum santé mères-enfants est financé par Affaires mondiales Canada (AMC).
 

Restez informé-e-s

Inscrivez-vous à l’infolettre et soyez les premier-ère-s informé-e-s !