Nouvelle

Cette année, planifiez une expérience sécuritaire et enrichissante à l’international !

BéninBolivieBurkina FasoCanadaGuatemalaHaïtiNépalRwandaSénégal

Le CECI est très heureux d’annoncer le retour des mandats de coopération volontaire à l’extérieur du Canada ! Êtes-vous citoyen-nes et résident-es canadien-ne-s? Vous pouvez dès maintenant planifier un mandat de volontaire à l'international. Des mandats sont possibles dans les huit (8) pays suivants: Bénin, Bolivie, Burkina Faso, Guatemala, Haití, Népal, Rwanda et Sénégal.

Si vous parlez français, anglais ou espagnol et que vous pouvez vous engager entre 3 mois et 1 an, voici les domaines d'expertises qui s'offrent à vous: :

- L’égalité des genres, des droits et diversité ;
- L’environnement et changements climatiques ; 
- Les communications; 
- La gestion et l’innovation ;
- L’agriculture ;
- Le développement web ;
- Le suivi, évaluation et apprentissage ;
- ​Le développement organisationnel, et plus encore. 

Qu’est -ce que la coopération volontaire ?

Le volontariat international, c’est la chance de s’impliquer et contribuer, par votre expertise spécifique, dans des projets qui visent à promouvoir une plus grande justice sociale à l’échelle internationale. En partageant vos compétences et vos expertises, et en travaillant en étroite collaboration avec des partenaires locaux, en tant que volontaires du CECI, vous  contribuez à renforcer le pouvoir économique des femmes et des jeunes femmes, ainsi que la résilience des communautés face aux changements climatiques.

Est-ce que la coopération volontaire est faite pour moi ?

La coopération volontaire ne s’adresse pas uniquement aux expert-e-s du développement international, au contraire, elle s’adresse à toute personne ayant une expertise spécifique et voulant partager ses connaissances tout en vivant une expérience enrichissante sur le plan personnel et professionnel. 

De ce fait,  il n’existe pas de profil type pour se lancer dans l’aventure de la coopération volontaire. Une personne volontaire internationale pourrait être une personne du milieu des affaires qui prend quelques mois de congé pour appuyer des entreprises locales au Guatemala. Ou encore ce pourrait être un-e conseiller-ère en communication à la retraite qui recherche de nouveaux défis. Une personne volontaire internationale pourrait aussi être une nouvelle diplômée en études internationales qui décide d’offrir son soutien à une coopérative de productrices de riz au Burkina Faso. 

 

 

Pour découvrir tous les mandats disponibles

L’expérience de François de Montigny en Bolivie

La diversité des profils des volontaires du CECI a certainement de quoi surprendre. Des jeunes finissant-e-s aux professionnel-le-s chevronnés, l’expérience et l’expertise y sont variées, multiples, et parfois surprenantes. Je participe certainement, de par mon profil quelque peu atypique, à cette hétérogénéité enrichissante (...) Si donc je partage avec vous aujourd'hui ce processus, et les nombreux bienfaits que le CECI m’apporte depuis le début de mon mandat, c’est d’abord et avant tout pour convaincre certains d’entre vous, peut-être hésitant-e-s à plonger, de sauter le pas et de vous engager dans ce qui sera, à tout le moins, une excellente opportunité d’apprentissage, de partage et de croissance.  François de Montigny, volontaire pour le CECI-Bolivie.

Pourquoi faire du volontariat avec le CECI ?

Comme le témoigne François de Montigny, la coopération volontaire est une expérience de partages et d’échanges : « La beauté – enfin, l’une des beautés – des mandats du CECI est que l’on y insiste véritablement sur la coopération. Vous ne serez pas l’expert-e venu dire quoi faire, mais vous mettrez vos compétences au service d’une organisation partenaire dont vous partagerez le travail, les défis et les réussites. Tout comme vos collègues, vous apprendrez autant que vous collaborez, dans une relation mutuellement bénéfique dont chacun tirera partie. Et n’oublions pas non plus que vous travaillerez activement à la concrétisation d’idéaux qui vous tiennent certainement à cœur, et que vous appuierez le travail de personnes qui tentent chaque jour d’offrir une vie meilleure à leurs concitoyen-ne-s ».

En devenant volontaire, vous contribuez à la fois par votre expertise à avoir un impact social positif en travaillant avec les partenaires locaux, tout en vous développant sur le plan humain. Les échanges, les rencontres et cette découverte culturelle vous marqueront à jamais. 

Je peux vous affirmer que, de mon côté, je ne l’ai regretté pas même un seul instant. François de Montigny, volontaire pour le CECI-Bolivie

Pour en savoir plus sur l’expérience de François via le blogue des volontaires. 

Restez informé-e-s

Inscrivez-vous à l’infolettre et soyez les premier-ère-s informé-e-s !