Historia de éxito

Serviettes hygiéniques réutilisables pour un futur prospère

Senegal
Publicado por : Souhail Boukraa

Durant le dernier weekend du mois de juin, à Kaolack, dans la salle de formation de l'Association Actions pour le Développement du Sénégal (AADS), nous avons organisé un atelier pour la confection des serviettes hygiéniques lavables et réutilisables au profit de dix femmes participantes.

Samedi, le premier jour de l’atelier, nous avons commencé par nous présenter et partager nos attentes de cet atelier de deux jours. Pour aborder le sujet de la gestion de l'hygiène menstruelle en premier qui est généralement considéré comme un tabou, j’ai initié une session de partage entre les participantes en parlant de mes connaissances et en donnant l’exemple de ma sœur durant sa période. Après cette introduction les femmes se sont exprimées et ont partagé leurs expériences en discutant du cycle menstruel, les douleurs, les remèdes et techniques de soulagement durant leurs périodes. Les jeunes participantes ont discuté également des changements hormonaux et ses manifestations, ainsi que des meilleures pratiques pour une saine gestion de l'hygiène menstruelle.

Après ce partage enrichissant, nous avons abordé une comparaison des serviettes hygiéniques réutilisables face aux serviettes hygiéniques à une seule utilisation. Nous avons constaté que les serviettes hygiéniques réutilisables sont valables jusqu'à deux ans, beaucoup moins chères, et écologiques. Par contre les serviettes à une seule utilisation, qui prennent environ 500 ans pour la décomposition, sont néfastes pour l'environnement, dangereuses pour la peau, et beaucoup plus chères. Les participantes ont témoigné aussi d’avoir des maladies dermatologiques en utilisant les serviettes jetables. Les jeunes femmes ont pris conscience sur la footprint négatives des serviettes hygiéniques jetables et l’impact positif des serviettes hygiéniques réutilisables sur la santé, l'environnement, et le pouvoir économique des femmes.

Par la suite, nous avons passé à la confection de ces serviettes écologiques. Nous avons commencé par le choix et le rôle de chaque tissu passant par l’introduction du matériel et équipement nécessaire, ainsi que les techniques de couture a suivre. Gnilane la présidente de l’AADS a joué un grand rôle dans cette partie cruciale de l’atelier, grâce à elle les jeunes femmes ont bien appris à coudre. Après acquisition de ces bases, nous avons procédé au prototypage afin de confectionner un produit final efficient. Cette phase de prototypage a permis aux participantes de comprendre et d'acquérir les compétences pratiques pour la confection des serviettes hygiéniques lavables. Elles ont appris à couper les différentes formes des tissus, les assembler, et coudre parfaitement pour avoir des produits confortables et de différentes tailles.

Dimanche, deuxième jour de l’atelier. Nous avons commencé par une session de partage de ressenti sur la première journée. Les jeunes femmes ont partagé leur appréciation et ont souligné leur apprentissage de nouvelles compétences. Après cela, nous avons surfé sur le net pour regarder deux vidéos inspirantes de deux projets de production des serviettes hygiéniques lavables, menés par des femmes leaders au Mali et au Togo. Les participantes ont été bien inspirées par ces deux modèles de réussite, ceux qui leur ont permis aussi de concevoir leurs capacités à améliorer la vie des communautés et protéger l'environnement, à travers la production et commercialisation des serviettes hygiéniques lavables. Nous avons continué par la suite avec les méthodes de nettoyage et lavage après utilisation pour assurer une bonne gestion de l'hygiène menstruelle.

Les jeunes femmes n’ont pas appris à confectionner ces serviettes seulement, mais ont aussi décidé de mettre en place un projet de production des serviettes hygiéniques lavables, tout en créant des emplois, protégeant l'environnement, et participant à l'autonomisation économique des femmes au Sénégal.

Cet atelier a été un véritable succès, c'était une opportunité de briser la glace sur la gestion de l'hygiène menstruelle qu'on n’en parle pas souvent entre les femmes ou avec les hommes. Cela m’a permis aussi de constater le pouvoir du partage et du travail collectif avec les femmes qui ont participé avec détermination et positivité pour mener un développement durable et changer des vies.

Manténgase informado

¡Suscríbete al boletín informativo del CECI y recibe las noticias de primera mano!